Concevoir l'accueil et l'inclusion des personnes immigrantes en région

5 pistes pour davantage mobiliser les citoyen.nes et acteur.trices régionales


Il va sans dire qu’à l’heure où nos entreprises s’arrachent les talents en raison de la pénurie de main-d’oeuvre et que les régions du Québec redoublent d’efforts afin d’inverser leur flux migratoire, l’idée d’attirer en dehors des grands centres et de la métropole davantage de personnes issues de l’immigration et de la diversité ethnoculturelle fait son bout de chemin. Vous avez le mandat de planifier des stratégies d’attractivité, d’accueil et d’inclusion des nouveaux arrivants et nouvelles arrivantes dans votre région? Autrement d’ici vous présente 5 éléments clefs afin de concevoir un processus inclusif et participatif de consultation publique pour élaborer un plan d’action local en matière d’accueil et d’inclusion.


Cette année, plusieurs acteurs gouvernementaux se sont engagés à favoriser davantage la régionalisation de l’immigration. À cet effet, le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) a lancé le Programme d’appui aux collectivités qui s’étendra jusqu’en 2024 afin de contribuer, par l’engagement collectif, au développement de communautés plus accueillantes et inclusives pour les personnes issues de la diversité ethnoculturelle. C’est dans la foulée de ce programme que le SANA de Shawinigan a récemment tenu un processus de consultation publique afin d’élaborer un plan d’action pour faciliter l’attraction et la rétention de nouveaux et nouvelles Shawiniganais.e.s. Nous avons eu la chance d’accompagner l’organisme en concevant et animant un processus participatif qui nous a permis de déterminer des pistes afin de susciter la mobilisation et l’innovation de toutes les parties prenantes en matière d’accueil et d’inclusion dans la ville.


“ À titre d’accompagnatrice, je me retrouve parfois confrontée à un casse-tête quant aux finalités mêmes de mon accompagnement. Je suis souvent en train de me demander comment réconcilier les attentes de résultats exprimées par les bailleurs de fonds tout en privilégiant l’autonomie de la collectivité. Dépasser une difficulté et effectuer un changement durable demande d’être attentive tant aux résultats qu’à la façon de procéder pour les obtenir. Il faut parfois faire des choix. Par exemple, une mobilisation impliquant des citoyen.ne.s peut nécessiter plus de temps pour se construire. En comparaison, la mobilisation d‘intervenants déjà sensibilisés et relativement prêts à agir peut être beaucoup plus efficace pour réaliser des actions rapides. Quelle voie faut-il privilégier? Dans le présent cas, le SANA et Autrement d’ici ont opté pour un bel entre-deux!” - Éléonore Durocher-Bergeron


Nous nous étions fait, ensemble, le pari de réinventer de manière créative ce que peuvent être des consultations publiques et ce fût mission accomplie!


Réunir pour créer plutôt que simplement consulter

Imaginez que l’on vous demande votre opinion sur un sujet déterminant pour votre quotidien, mais qu’on ne vous demande pas quelle serait la ou les solutions que vous envisageriez ? Avouez que vous seriez un peu moins enclin.e à partager votre avis, non? On trouvera plusieurs pratiques et théories en matière d’engagement des parties prenantes, mais il n’en demeure pas moins que ce qui reste le plus engageant est de prendre part à la définition des solutions répondant aux problématiques vécues en commun. C’est ainsi que la consultation publique de la Ville de Shawinigan a plutôt pris une tournure de séances créatives de design thinking pour imaginer l’accueil et l’inclusion par et pour les citoyen.ne.s. Il.elle.s ont été invité.e.s à concevoir un parcours de soutien à l’accueil avec les différents services communautaires et publics, à réfléchir à la marque régionale et la stratégie d’attractivité et au parcours employé.e dans les entreprises de la région.


Susciter les prises de conscience tout en échangeant

Qui a dit qu’une consultation devait juste “consulter”? L’ensemble des ateliers a permis de sensibiliser les parties prenantes aux huit caractéristiques d’une collectivité accueillante et inclusive et à la manière dont elles s’incarnent au quotidien dans une municipalité, à savoir qu’un milieu accueillant et inclusif dispose :

  • D’établissements, d’installations, de services, d’infrastructures et de logements;

  • D’un accès équitable et adapté aux infrastructures et services;

  • D’opportunités d’emplois et d’affaires;

  • D’un accès et traitement équitable sur le marché du travail;

  • De mécanismes de reconnaissance des acquis et des compétences;

  • De moyens permettant la valorisation de la diversité ethnoculturelle;

  • D’opportunités d’échanges et réseautage interculturels;

  • De possibilités d’apprendre le français et d’en faire usage dans l’espace public.


Redéfinir les problématiques en puisant dans les histoires et le vécu des personnes concernées

Afin de comprendre les obstacles, défis, et pépites de bonheur dans le cadre de l’établissement en région des personnes nouvellement arrivées, un atelier a été conçu afin de retracer de manière anonyme les histoires de parcours migratoires, mais également permettre aux citoyen.ne.s issu.e.s de la diversité de se retrouver pour échanger entre eux.elles sur leurs vécus. Ce moment en fût un riche en émotions et également en idées pour faciliter l’accueil des principaux et principales concerné.e.s


* Pssst, vous pouvez télécharger le gabarit de captation des histoires de parcours migratoire à la fin de cet article.


Mobiliser les parties prenantes en fonction de leur rôle dans le cadre de la régionalisation de l’immigration

L’expression « partie prenante » est utilisée pour parler de toutes les actrices et tous les acteurs qui constituent des forces vives impliquées dans l’accueil des personnes issues de l’immigration. Dans le cadre de la consultation, nous avons cherché à les connaître, les reconnaître et les mobiliser au sein de la démarche, notamment en favorisant le réseautage entre eux et elles. Notre processus s’est fait dans un premier temps en réalisant des ateliers avec quatre groupes d’acteurs.trices distincts, soit :

  • Les citoyen.ne.s résident.e.s de Shawinigan;

  • Les employeurs;

  • Les organismes communautaires;

  • Les personnes nouvellement arrivées et/ou issues de la diversité ethnoculturelle.


Si vous êtes à établir les parties prenantes à impliquer dans le cadre de votre plan d’action du Programme d’appui aux collectivités, voici des outils intéressants pour vous soutenir :


Avoir du plaisir et co-créer un dialogue interculturel authentique

Finalement, le dernier ingrédient et non le moindre demeure le plaisir! Concevoir une consultation mobilisante peut devenir une activité plaisante où les gens s’amusent à l’aide d’outils créatifs (brainstorms avec papier de couleur, dessin, séances de travail avec musique). L’animation des ateliers de consultations et de conceptions permettaient de :

  • Faire connaissance et réseauter avec d’autres personnes que normalement les participant.e.s n’auraient pas rencontrées;

  • Travailler en sous-groupe;

  • Mettre les résultats en commun en mettant de côté les jugements et les biais pour favoriser la créativité;

  • Évaluer la rencontre;

  • Déterminer les suites qui seront données et comment les idées seront réutilisées.


Vous avez envie de réinventer vous aussi vos processus de consultations publiques en matière d’accueil et d’inclusion des nouveaux arrivants et nouvelles arrivantes?



Récit-migratoire-outil-atelier-mobilisation
.
Download • 90KB