L'accueil et l'inclusion des travailleurs migrants temporaires (TMT) à prioriser

Les bonnes pratiques à mettre en place pour l'accueil, l'inclusion et la rétention des TMT


Recruter des travailleurs migrants qualifiés est considéré comme l'une solution principale face à la pénurie de main-d'œuvre actuelle au Québec. Les employeurs se retrouvent donc embarqués dans des procédures d’immigration et des règlements extrêmement compliqués, un monde probablement méconnu par plusieurs d'entre eux.


Plusieurs chefs d’entreprise pensent que cet engagement et tout le temps et l’énergie investis dans le projet du recrutement porteront fruit au moment où les travailleurs migrants arrivent sur le sol canadien et commencent à y travailler. Un réflexe tout à fait compréhensible étant donné que les procédures durent de 6 mois jusqu’au un an ou même plus. Par contre, le processus du recrutement ne se termine pas par les signatures des contrats. Il faut envisager une stratégie et des pratiques inclusives pour accueillir et intégrer les travailleurs migrants temporaires. Ces efforts sont essentiels pour que ces travailleurs s’adaptent à leur nouvelle réalité.


Les TMT arrivent avec leur propre bagage culturel, leurs perceptions du monde, leurs ambitions et leur lot de valeurs. L'inclusion de ces derniers consiste à créer un espace de travail qui leur permet de s’afficher et de s'exprimer comme ils sont. Un.e employé.e qui se sent inclus.e au sein d’une entreprise a plus de chance de développer un sentiment d'appartenance, d'augmenter son implication et sa motivation, et par conséquent de renforcer sa rétention. En partant du principe que chaque employé.e a un savoir-faire valorisé et précieux pour l'entreprise, nous devons donc faire les efforts nécessaires pour le garder.


C'est pourquoi nous vous proposons ici des pistes sur les bonnes pratiques à mettre en place pour l'intégration et la rétention des TMT en créant un climat inclusif dans votre entreprise.


Préparer vos employé.es à la diversité

Nous ne sommes pas tous et toutes sensibilisé.es à la diversité ethnoculturelle et avons de ce fait nos propres biais inconscients. Nous avons grandi dans des sociétés qui nous ont transmis une perception biaisée de l’autre et de la différence. Cela peut bloquer et perturber la communication entre les individus et impacter la motivation des employé.es. Au sein d’une entreprise, une communication fluide est primordiale pour construire des équipes de travail efficaces, et pour atteindre les objectifs de performance. Ceci dit, il y a tout un travail en amont pour préparer l’entreprise à accueillir des TMT, incluant par exemple des formations pour les employé.es, des formations et/ou séances de coaching inclusif pour les gestionnaires, etc. Le tout dans le but de réfléchir à notre rapport avec l’autre, et d'outiller vos collaborateurs pour mieux communiquer et collaborer avec les travailleurs issus de l’immigration.


Assurer un accueil inclusif dans votre entreprise

Les premiers moments dans un nouvel emploi sont décisifs dans la rétention des employés. Dans le cas des TMT, c’est encore plus important. Ces premiers moments peuvent impacter leur épanouissement professionnel et même leur avenir au Québec. Nous vous recommandons d’organiser des activités de brise-glace pour intégrer les nouveaux travailleurs. Ces activités peuvent avoir un impact positif sur la cohésion d’équipe et faciliteront la communication entre les employés. Des activités inclusives encouragent votre équipe à agir intentionnellement en incluant le nouveau membre qui s'y joint.


Désigner un.e parrain/marraine

Cette personne est un tremplin entre le nouvel employé, la culture de l’entreprise et même la culture québécoise. Elle accompagnera le nouveau travailleur à démystifier les codes de son nouvel environnement et l'aidera à accéder aux ressources nécessaires pour accomplir son rôle. Le rôle majeur de la personne chargée de l’accueil et l'inclusion des TMT dans l'entreprise est finalement une responsabilité partagée par tout le monde.


Élaborer une politique d'EDI

Finalement, afin que tous ces efforts fournis pour accueillir et intégrer les travailleurs étrangers soient efficaces à moyen et à long terme, il faut penser à créer une politique d'équité, diversité et inclusion. Plus concrètement, il s’agit d’intégrer les bonnes pratiques d’inclusion dans la stratégie de gestion du capital humain. La politique a pour but d’assurer l'égalité des chances à tous les niveaux. Nous ne parlons plus uniquement de la diversité culturelle, mais aussi de la diversité d'âge, de genre, de capacité physique … etc.


Vous êtes prêt.e à implanter ces pratiques dans votre entreprise, mais vous auriez besoin d'un peu plus de soutien en matière d’accueil et d’inclusion des nouveaux arrivants et nouvelles arrivantes?


97 vues